Communiquer avec l'âme de la nature



 

   Il y a quelques siècles, une minorité d'hommes éduqués se sont mis à croire que notre planète est sans vie. Ils affirmaient qu'elle n'est, en réalité, qu'une sphère brumeuse composée de roches inanimées se déplaçant autour du soleil par gravité. Cette perspective mécanisme a été adoptée par la communauté scientifique et persiste encore aujourd'hui. Pourtant, lorsqu'elle est placée dans le contexte plus vaste de l'humanité dans son ensemble, cette opinion est en fait très marginale. Dans toute l'histoire, et même encore aujourd'hui, l'ensemble de l'humanité, à quelques exceptions près, a toujours pris pour acquis que la Terre est vivante.

   Il est vrai que l'idée de la vitalité de la Terre est ancrée dans des idées anciennes appartenant à la mythologie. Mais le retour à cette idée qui s'opère actuellement est profondément inspiré par 2 perceptions appartenant à notre époque moderne
 :
 

1. L'image de la Terre telle que vue par les cosmonautes et photographiée par les satellites à partir de l'espace.

2. La prise de conscience que notre activité économique perturbe le climat à l'échelle mondiale.


   Notre dépendance envers la Terre a largement été oubliée avec la croissance de la civilisation industrielle. Maintenant, nous sommes forcés de nous rappeler que la Terre, notre Mère, est plus puissante que nous le sommes et que l'économie humaine est intimement liée à l'équilibre de l'écologie de la biosphère.

   Le débat actuel qui persiste entre la vision mécaniste de l'univers et la vision holistique de la réalité n'est plus simplement une question scientifique ou philosophique, mais aussi une question politique et personnelle.

   Dans la vision holistique, qui puise ses fondements dans les mythologies archaïques, le principe féminin, en tant que Mère, possède plusieurs aspects. Il est la source originelle de l'univers et de ses lois. Il gouverne la nature, notre destinée, le temps, l'éternité, la vérité, la sagesse, la justice, l'amour, la naissance et la mort. Il est également la déesse du ciel, la mère du soleil, de la lune, et de tous les astres. Cette association avec une déesse féminine remet en question notre pensée de manière très importante. Elle nous aide à prendre conscience que notre conception de la nature influence directement notre compréhension des relations entre le féminin et le masculin, notre conception de l'intelligence, et notre vision du monde en général.

   Notre vie moderne profane a laissé de telles croyances en arrière. Mais malgré le fait que la science nous ait donné la technologie et le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui, nous gardons encore des rites qui nous ramènent au caractère sacré de la Terre et de l'univers. Par exemple, la plupart des gens désirent encore retourner sur la terre où ils sont nés pour y être enterrés. Ce genre de désirs profonds est connecté à nos rites anciens par lesquels nous honorions le fait que la Terre nous donne naissance et que nous retournons à elle lors de notre mort. Alors dans quel sens faut-il comprendre la vitalité de la Terre et que veut vraiment dire vivre en accord avec elle ? La vision holistique de la nature qui émerge depuis quelques décennies est appuyée par une nouvelle conception de l'univers qui voit celui-ci comme un organisme en évolution. Et de même, les galaxies, les systèmes solaires, la biosphère et chaque être vivant sont des organismes interdépendants dont l'évolution est directement liée au grand univers dans son ensemble.

   Chaque être vivant est connecté de façon individuelle au grand organisme. L'évolution représente à la fois notre capacité à percevoir notre lien avec la nature et à s'intégrer à elle en toute conscience. De ce point de vue, il est pertinent de se demander dans quelle mesure l'espèce humaine a-t-elle réellement fait preuve d'intelligence ? Ce qui est demandé à l'être humain est de rapidement reprendre conscience de ce lien. La véritable source de l'intelligence provient de la nature elle-même qui communique ses lois et son destin à chacun des êtres qui lui sont connectés. C'est par notre intuition, que nous sommes en communication et que nous avons accès à la connaissance que nous livre la nature dont nous sommes une expression à petite échelle.


Nathalie Daneau



Page suivante

Page d'accueil




 

Page 1     Nous entrons dans une ère nouvelle   André A. Bernier

Page 2     Les mondes habités   Le Livre d'Urantia, fascicule 49

Page 3     Terre Nouvelle   Différents auteurs

Page 4     Un monde en changement   Différents auteurs

Page 5     Les Régents de la planète   André A. Bernier

Page 6     L'eau   Différents auteurs
    
Page 7     Le jour où il n'y aura plus de pétrole   André A. Bernier

Page 8     Les hauts-lieux d'énergie et leurs bonnes vibrations   Adolphe Landpurg

Page 9     Les Porteurs de Vie   Le Livre d'Urantia, fascicule 36

Page 10   Communiquer avec l'âme de la nature   Nathalie Daneau

Page 11   Quest-ce que la vie ?   Lobsang Rampa

Page 12   
La fracturation hydraulique   Radio-Canada.ca


 



 



 
 
Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

 
 10 

 



Créer un site
Créer un site